L’euthanasie à domicile est-elle la bonne solution pour moi?

Rédigé par Susan Jozwiak  | Publié le: 21/03/2023


Le 17 janvier 2023, Curtis, mon chat, s’est éteint paisiblement chez moi. Son état de santé empirait depuis plusieurs semaines et nous savions que la situation ne s’améliorerait pas. Sa maladie rénale a duré cinq ans et son cancer, un an. Au lieu d’emmener Curtis chez le vétérinaire, nous avons pris rendez-vous avec un service vétérinaire qui pratique l’euthanasie à domicile. 

Curtis a partagé ma vie pendant 15 ans. Il était âgé d’environ deux ans lorsque je l’ai adopté dans un refuge. J’en avais 21. C’était un personnage à part entière, en plus d’être très futé! Il savait comment ouvrir la porte du réfrigérateur, ce qui n’est (à mon avis) pas un bon trait de caractère félin à avoir. Nous y reviendrons plus tard. 

La perte d’un animal de compagnie constitue une épreuve difficile et la prise du rendez-vous peut s’avérer extrêmement pénible. Si vous lisez ce blogue parce que vous pensez que votre animal est en fin de vie, je suis désolée. Si vous me lisez parce que vous lui avez déjà fait vos adieux, j’en suis également navrée.


Le moment est-il venu d’euthanasier mon chien ou mon chat?


La décision de devoir recourir un jour à l’euthanasie est une réalité que nous devons accepter en tant que propriétaires d’animaux de compagnie. Si votre animal est atteint d’une maladie en phase terminale, comme un cancer ou une maladie rénale, la question de l’euthanasie vous hante peut-être depuis des mois. Le dilemme pourrait également se présenter de façon soudaine et inattendue. 

Dans mon cas, je savais que la situation de Curtis s’aggravait. Il ne touchait plus à ses croquettes, dormait constamment et gémissait avant de boire de l’eau. Malgré sa souffrance évidente, nous pensions qu’il lui restait encore quelques mois à vivre. Nous étions dans le déni.

Ce qui nous a fait comprendre qu’il était question de jours, et non de mois? Consulter un évaluateur de la qualité de vie (en anglais seulement) et réaliser que la décision la moins cruelle à prendre était de mettre fin à ses souffrances.

Dans le cas où vous vous demandez si le temps est venu de prendre une décision au sujet de votre animal, posez-vous les questions suivantes :
  • Son comportement a-t-il changé?
  • S’il est atteint d’une maladie incurable, en présente-t-il des symptômes avancés?
  • Évite-t-il mes autres animaux ou se comporte-t-il de manière agressive?
  • Qu’en pense mon vétérinaire?
Examinons la première question : le comportement de mon animal a-t-il changé?

Déceler les signes avant-coureurs d’une maladie n’est pas évident, surtout lorsqu’ils se manifestent petit à petit. Réfléchissez aux derniers mois. Observez minutieusement d’anciennes photos. L’apparence de sa fourrure a-t-elle changé? Semble-t-il avoir perdu du poids? Je me souviens avoir regardé des photos de Curtis datant de l’été dernier et avoir pensé : « Wow, qu’est-ce qu’il était gros! ». En réalité, il faisait encore un poids normal à l’époque et avait beaucoup maigri depuis. 

Visionnez d’anciennes vidéos. Votre animal a toujours eu l’habitude de bondir sur vos étagères et il ne saute plus que sur le sofa?

Dressez une liste des activités préférées de votre animal. S’il n’y prend plus goût, c’est que sa qualité de vie est en train de se détériorer. 


Par-dessus tout, Curtis aimait :

  1. Manger
  2. Regarder par la fenêtre et faire la sieste au soleil
  3. Jouer avec Nuno (notre autre chat)
  4. Manger
Il n’appréciait désormais plus rien de tout ça. Il était temps pour mon mari et moi d’évoquer le sujet de l’euthanasie.
 
2023-03-18-Curtis-Sun-Nocaption-(1).png
 

L’euthanasie à domicile est-elle la bonne solution pour moi?


Curtis détestait aller chez le vétérinaire. Il avait tellement horreur de s’y rendre qu’il devait systématiquement recevoir des sédatifs avant d’effectuer ses bilans de santé. Je ne voulais pas que sa vie se termine à l’endroit qu’il craignait le plus. Par chance, la ville où je réside dispose d’un service vétérinaire qui propose l’euthanasie à domicile.

Je savais depuis longtemps que l’euthanasie à domicile était ce que je voulais pour Curtis. Cependant, il ne s’agira pas nécessairement de la meilleure décision pour vous.

Prenez le temps de réfléchir à la façon dont vous percevrez votre domicile pendant et après l’expérience. L’idée que votre animal décède sous votre toit vous inspire-t-elle de l’appréhension ou du réconfort? Craignez-vous que votre animal se débatte s’il est chez vous, ou pensez-vous qu’au contraire, il sera plus détendu?

Chaque personne et chaque animal sont uniques; c’est pourquoi il est important de décider ce qui convient le mieux à votre famille. En cas de doute, parlez-en à votre vétérinaire ou à un technicien ou une technicienne vétérinaire agréé(e). 


Avantages de l’euthanasie à domicile :

1. Confort

Votre domicile est un lieu confortable et familier. Le fait de ne pas avoir à se rendre dans une clinique peut contribuer à réduire les souffrances de votre animal, surtout si le fait de bouger amplifie sa douleur. Votre animal peut mourir confortablement dans son panier préféré. J’ai choisi d’avoir Curtis sur mes genoux. 


2. Aspect émotionnel

L’euthanasie à domicile permet à vous et votre famille de faire vos adieux dans un cadre plus intime. De plus, votre animal n’a pas besoin de subir le stress du transport. Rentrer chez soi en voiture sans son animal est déchirant. Pour certaines personnes, il est plus facile de regarder leur animal de compagnie s’éloigner de leur domicile plutôt que de l’abandonner derrière elles.


3. Intimité et temps

Vous pouvez prendre le temps nécessaire pour lui faire vos adieux en toute intimité. Chaque membre de la famille peut bénéficier d’un moment d’intimité, sans la présence d’étrangers qui vous regardent pleurer.


4. Transport

Tout le monde n’a pas forcément accès à une voiture. Vous ou votre animal pouvez par ailleurs éprouver des problèmes de mobilité. Si votre chien pèse 70 lb et que vous êtes incapable de le soulever par vous-même, le transport peut s’avérer une tâche difficile et traumatisante.


5. Perception des autres animaux de compagnie

Si vous possédez d’autres animaux, ces derniers auront du mal à comprendre pourquoi leur ami... ne revient jamais. Je connais plus d’une personne dont l’autre chien a continué à fouiller la maison ou le jardin pendant des mois.
Bien qu’il soit difficile de prédire comment un animal réagira à la mort d’un de ses semblables, la présence de votre autre animal tout au long du processus, pour qu’il perçoive les sons et les odeurs, pourrait lui être utile. 


Inconvénients de l’euthanasie à domicile :

1. Détresse émotionnelle

Pour certaines personnes, le fait que leur animal décède sur un meuble spécifique peut se révéler plus traumatisant à long terme. Si vous craignez que votre sofa soit à jamais associé à la mort de votre animal, il est peut-être préférable de l’emmener à la clinique.


2. Manque de soutien

Vous préférez ne pas vivre les moments difficiles par vous-même. Le personnel soignant est formé pour vous soutenir émotionnellement et vous guider au moment de dire au revoir.


3. Temps et disponibilité

Si votre animal est gravement malade ou en détresse immédiate, il peut sembler inhumain d’attendre la venue d’un vétérinaire à votre domicile. Les rendez-vous doivent généralement être pris quelques jours à l’avance. Si votre animal a des convulsions, des difficultés à respirer ou présente d’autres signes de danger de mort, n’attendez pas.


4. Coût

L’euthanasie à domicile est généralement plus coûteuse que l’euthanasie en clinique. Le prix dépend du poids de votre animal, de la disponibilité du vétérinaire ou de votre emplacement.

Il est normal de faire le deuil de son animal

2023-03-18-Curtis-Nuno_Nocaption-(1).png
Le deuil se manifeste de façon étrange. Avant la mort de Curtis, je criais « Ciao les minous! » chaque fois que je quittais la maison. Aujourd’hui, je me contente de marmonner « Ciao Nuno » à notre dernier chat. C’est l’une de ces petites habitudes du quotidien qui me rappellent l’absence de Curtis. Qui aurait cru qu’une chose aussi simple puisse m’attrister à ce point?

Il n’est pas rare que votre logement paraisse vide parce que vous savez que votre animal n’y trottinera plus jamais. La perte peut être accablante et il peut sembler impossible de passer à autre chose. Faites preuve de bienveillance envers vous-même. 

Culpabilité

Vous pourriez éprouver un sentiment de culpabilité, ce qui est tout à fait normal. Soyez honnête avec vous-même sur l’origine de ce sentiment. Craignez-vous de ne pas en avoir fait assez pour votre animal lorsqu’il était malade? Votre décision était empreinte d’amour. 

Dans les jours qui ont suivi la mort de Curtis, je n’ai cessé de répéter : « J’aurais dû réagir avant! Comment ai-je fait pour ne pas remarquer plus tôt à quel point il souffrait? ». C’est le déni qui m’en empêchait. 

En fin de compte, le résultat aurait été le même. Curtis a peut-être vécu quelques jours de plus que ce qu’il aurait dû, mais il ne souffre plus et c’est le principal.

Vous êtes un être humain. Les pensées du type « J’aurais dû », « J’aurais pu » ou « J’aurais voulu » sont un fardeau inutile. Nous réagissons tous différemment à la perte d’un être cher et il existe autant de façons de faire son deuil que de personnes. Si vous ne savez plus où vous en êtes, demandez à votre équipe vétérinaire de vous proposer des ressources locales et en ligne. Vous pouvez également consulter la liste ci-dessous. 


Ressources de soutien

•    Famille et amis
•    Refuge local pour animaux
•    Conseillers ou thérapeutes
•    Ressources en ligne : OVC Pet Trust.

Célébrez la mémoire de votre animal!

Comme je l’ai mentionné plus haut, chacun réagit différemment à la perte d’un être cher. Votre animal de compagnie était exceptionnel! Il possédait une personnalité unique, et il existe de nombreuses façons de lui rendre hommage et de célébrer sa mémoire.

Il suffit d’effectuer une recherche sur Google pour trouver une liste infinie d’idées. 
  • Organiser un service commémoratif.
  • Commander un monument commémoratif personnalisé sur Etsy : portraits à l’aquarelle, porte-clés, oreillers, pierres tombales et couvertures. Si vous avez une idée en tête, vous la trouverez probablement sur Etsy!
  • Faire un don d’argent ou du bénévolat dans un refuge pour animaux en l’honneur de votre animal.
  • Faire un don à un organisme de bienfaisance vétérinaire.
  • Dédier un banc public à sa mémoire.
  • Planter un arbre en son honneur.
Certains objets de votre domicile vous rappelleront votre animal, alors tâchez de vous remémorer des souvenirs heureux. Je regarde souvent l’endroit où Curtis avait l’habitude de se prélasser au soleil pendant des heures, et je souris parce que c’était l’une de ses places préférées.


En conclusion


J’ai mentionné en introduction la capacité de Curtis à ouvrir la porte du réfrigérateur. Si vous vous interrogez encore sur les dangers d’avoir un chat doué de ce talent, voici un conseil : ne mettez jamais un poulet cru entier à décongeler sur l’étagère du bas, car un tel matou ne manquera pas d’ouvrir la porte du réfrigérateur pour le dérober! Cette situation s’est réellement produite, et c’est une histoire que j’aime raconter. 

Le service vétérinaire Sunset Veterinary Care (en anglais seulement) m’a été recommandé par la Dre Colleen Fisher, Directrice en médecine vétérinaire de Petsecure. Les prestataires de ce service ont fait preuve d’empathie et d’attention à chaque étape du processus.

Je ne saurais que vous dire du bien de mon expérience. Si vous envisagez l’euthanasie à domicile, parlez-en à votre équipe vétérinaire pour déterminer les services disponibles dans votre région.

Petsecure couvre les frais liés à la crémation ou à l’inhumation si votre animal décède à la suite d’un accident ou d’une maladie. Cliquez ici pour découvrir les couvertures offertes par Petsecure et obtenez une soumission gratuite dès aujourd’hui!