Comment introduire un nouveau chat à la maison

Rédigé par Dr. Colleen Fisher  | Publié le: 04/11/2020


Les chats ont évolué comme des chasseurs solitaires et sont très à l’aise en leur propre compagnie. La décision d’introduire de nouveaux chats à votre foyer doit être prise en considérant que cela peut être stressant pour votre chat actuel. Il est bon de savoir que les chats n’ont pas de structure sociale dominante et peuvent créer des liens amicaux entre eux avec le temps. Ils auront besoin d’un espace adéquat, de ressources et du soutien du reste de leur famille animale pour une intégration réussie.   

Les chats sont prêts à partager leur espace — la plupart du temps

Les chats peuvent apprendre à partager des ressources lorsque nous tenons compte des facteurs suivants :

  • Les frères et sœurs font de bons amis.
  • Les chats de différents sexes peuvent créer plus facilement des liens.
  • L’introduction des chatons est plus facile que celle des chats plus âgés.
  • Des boîtes à cachette et des aires de repos en hauteur permettent aux chats d’avoir un espace privé et de voir qui s’approche d’eux.
  • Une litière par chat — et une litière supplémentaire. Les litières doivent être dans différentes pièces pour une meilleure efficacité. Avoir trois litières dans la salle de lavage est l’équivalent de n’avoir qu’une grosse litière.
  • Mettre de l’eau et de la nourriture dans des bols peu profonds permet à votre chat de voir qui d’autre s’intéresse à sa nourriture.

Étape pour l’introduction de chats

  1. Allez-y doucement. Plusieurs chats préfèrent être seuls ou en présence de membres de la famille immédiate. Les introductions réussies peuvent prendre des semaines voire des mois, surtout pour les chats plus âgés.
  2. Séparez les chats aussi longtemps qu’il le faudra. Commencez en gardant le nouveau chat dans une pièce distincte, avec ses bols de nourriture et une litière, pour qu’il s’habitue aux odeurs, aux bruits et au rythme de votre maison. Cela vous permettra également de vous assurer qu’il n’a pas de problèmes de santé comme des éternuements, des yeux qui coulent ou de la diarrhée.
  3. Faites un échange. Permettez au nouveau chat de se promener dans la partie principale de la maison pendant que les chats de la famille passent du temps dans la pièce spéciale du nouveau. Échangez les bols de nourriture et les lits pour introduire l’odeur du nouveau chat de façon positive.
  4. Songez à utiliser Feliway® — pour imiter les phéromones félines. Des phéromones joyeuses indiquent aux animaux d’une même espèce que tout va bien. Vaporisez les phéromones sur la literie, les meubles, les coins de murs et les litières pour apaiser l’anxiété de tous les chats. Encouragez l’échange naturel de phéromones en permettant aux chats de frotter leurs fronts sur ces mêmes surfaces. Soyez prudent avec les huiles essentielles de détente, car elles peuvent être toxiques pour les chats.
  5. Permettez-leur de se voir. Les chats devraient se rencontrer de côtés opposés d’une pièce; vous pouvez également utiliser une barrière pour enfants ou une porte moustiquaire pour les séparer physiquement. Gardez les premières introductions courtes et positives. S’ils sont calmes et curieux, vous pouvez leur permettre de se rapprocher. Offrez des croquettes de nourriture, des gâteries et des jouets pour récompenser le langage corporel et les comportements positifs. Un clignement lent des yeux et des oreilles vers l’avant représente un sourire chez les chats. Surveillez toujours les oreilles aplaties et la queue qui se contracte lentement, car il s’agit de signes indiquant que le chat est stressé et doit quitter la situation.
  6. Augmentez graduellement le temps qu’ils passent ensemble et permettez les face à face. Il est normal qu’ils crachent un peu, tant qu’ils s’éloignent en le faisant. Si un chat crache en suivant l’autre ou en tentant de l’attaquer, tapez des mains ou criez pour le surprendre. Vous pourriez devoir répéter les introductions à distance pendant quelques jours ou semaines de plus.
  7. Ne séparez jamais des chats qui se bagarrent avec vos mains. Les chats anxieux peuvent rediriger leur peur ou leur agression vers vous, ce qui peut occasionner des morsures et des égratignures graves. Si les chats commencent à se battre, utilisez un gros oreiller ou un balai doux pour séparer les chats. Ils ont tendance à s’agripper à ce qui bouge alors vous pouvez souvent transporter l’oreiller ou le balai, avec le chat, hors de la pièce.
  8. Placez une clochette sur le collier d’un chat dominant. Les jeunes chats ou les chats dominants peuvent avoir tendance à orienter leur attention vers les chats plus âgés ou anxieux. Le son de la cloche pourra indiquer à ces derniers l’emplacement du chat dominant et leur permettre de rester en place ou de se retirer.

La patience est essentielle.

Vos chats passeront leur vie ensemble, alors commencez leur relation le mieux possible. Surveillez les comportements des chats pour déterminer quel chat préfère quel endroit de repos, quelle litière et quel lieu pour se nourrir et apportez des ajustements, au besoin. Plusieurs courtes visites peuvent être requises jusqu’à ce que les chats soient détendus lorsqu’ils sont ensemble. Les chatons et les jeunes chats auront tendance à devenir amis plus rapidement. N’oubliez pas qu’il est possible qu’ils ne deviennent pas de meilleurs amis. Et c’est tout à fait normal. 

L’assurance maladie pour animaux de compagnie peut aider avec les coûts liés aux visites chez le vétérinaire

Communiquez avec votre vétérinaire si vous remarquez que les chats se bagarrent excessivement, urinent à l’extérieur de la litière, mangent moins ou se cachent souvent. Découvrez ce qui est couvert par Petsecure et obtenez une soumission gratuite dès aujourd’hui.