La nouvelle norme dans les cliniques vétérinaires pendant la pandémie

Rédigé par Dr. Colleen Fisher  | Publié le: 03/04/2020


La COVID-19 a changé notre monde. Quelles sont les incidences sur la clinique vétérinaire de votre quartier?

La décision de déclarer que les cliniques vétérinaires sont un service essentiel n’est pas uniforme à l’échelle du pays, car ce sont les gouvernements provinciaux qui décident quelles entreprises sont requises pour assurer une vie quotidienne saine. Selon l’Association canadienne des médecins vétérinaires et ses contreparties provinciales à travers le Canada, les cliniques vétérinaires offrent des services essentiels aux Canadiens et leur point de vue a été présenté aux autorités gouvernementales.
 

Un argument logique peut être tiré du maintien d’une présence vétérinaire stable dans la communauté étant donné les exigences de maintenir des aliments salubres et hygiéniques de la ferme à la table, l’inspection de la production alimentaire et le rôle des consultations vétérinaires dans la prévention et le contrôle des dangers biologiques. De plus, en ce qui concerne les animaux de compagnie pendant cette période d’éloignement social et de préoccupations concernant la santé mentale de la population, l’accès à des soins d’urgence pour les animaux demeure un point important pour plusieurs citoyens.
 

Vous pourriez constater des changements, dont certains très inconfortables, la prochaine fois que vous visiterez l’hôpital vétérinaire de votre quartier.

Voici à quoi vous attendre à la clinique vétérinaire

·         Appeler pour prendre un rendez-vous sera plus long. La réceptionniste posera de nombreuses questions au téléphone sur le problème actuel de votre animal ou elle vous enverra un formulaire par courriel que vous devrez remplir.
 

·         La réceptionniste pourrait également vous poser des questions sur votre propre santé. Elle pourrait vous poser des questions sur votre historique de voyage ou vous demander si vous ou une personne avec qui vous avez été en contact avez été malades. Veuillez répondre honnêtement. Votre vétérinaire peut contourner ce problème, mais sa priorité est la santé et la sécurité de ses employés.
 

·         Il se pourrait que vous ne soyez pas admis dans la clinique. Plusieurs cliniques passent en mode « service au volant », un employé viendra chercher votre animal directement dans votre voiture ou y déposera de la nourriture ou des médicaments. Appelez la clinique lorsque vous êtes dans le stationnement et un employé viendra vous voir dès que possible. Il peut y avoir des exceptions à ce protocole, notamment en cas de soins de compassion, comme l’euthanasie.
 

·         Assurez-vous que les chats et chiens de petite taille sont dans des transporteurs et que les chiens de plus grande taille portent leur collier ou harnais. Ces mesures faciliteront le transport de votre animal de votre véhicule à la clinique.
 

·         Votre clinique pourrait annuler des rendez-vous et des interventions non urgentes. Les interventions non urgentes comprennent les vaccins pour les animaux adultes, la coupe des griffes, les nettoyages dentaires et les stérilisations. Le matériel médical comme les masques et les gants ne sont disponibles qu’en petites quantités au Canada et les vétérinaires font leur part pour aider nos amis en médecine humaine.
 

·         Votre clinique pourra vous indiquer à quel moment votre animal devra être vu. Les rendez-vous de premiers vaccins pour les chiots et les chatons de plus de huit semaines sont essentiels. Les situations urgentes comme les vomissements et la diarrhée ou la toux et les éternuements qui durent plus de 24 heures, les contacts avec des toxines, des conditions douloureuses et tout ce qui vous préoccupe concernant votre animal doivent être analysés lors d’un appel chez votre vétérinaire.
 

·         Les paiements comptants ne seront probablement pas acceptés. Préparez-vous à utiliser un système de paiement sans contact pour les transactions avec cartes de débit et de crédit. Votre clinique pourrait être en mesure d’accepter les transferts électroniques. Lorsque vous planifiez un rendez-vous, demandez les modes de paiement acceptés.
 

·         Il se pourrait que vous ne puissiez pas obtenir votre approvisionnement habituel de nourriture et de médicaments. Plusieurs cliniques limitent les achats à des réserves pour six à huit semaines afin d’éviter l’accumulation excessive et de s’assurer qu’il y en aura pour tous. 
 

·         Votre clinique offre possiblement les appels téléphoniques ou vidéo pour certains rendez-vous de suivis. Ces services pourraient être facturés. Dites-vous que votre clinique fait tout ce qu’elle peut pour assurer la sécurité de votre animal tout en maintenant ses portes ouvertes.

Un message de Dr Colleen Fisher, Directrice en médecine vétérinaire chez Petsecure

« Je sais que ce n’est pas facile. En tant de comportementaliste et vétérinaire, j’encourage généralement mes clients à être présents dans la salle d’examen pour réduire le stress des patients. Toutefois, votre vétérinaire fait tout en son possible pour la sécurité de ses employés et de ses clients, tout en demeurant disponible afin de répondre aux besoins médicaux de vos animaux. Les moments que nous vivons sortent de l’ordinaire et l’éloignement social est essentiel pour prévenir la propagation de la COVID-19. Je peux vous dire que votre animal sera cajolé davantage et qu’il recevra des gâteries spéciales supplémentaires (rappelez les allergies alimentaires aux employés!). Il sera traité avec tout l’amour et les soins que les employés de votre vétérinaire offrent continuellement aux petits enfants à fourrure. Rien n’a changé en ce qui concerne leur dévouement sincère envers leurs patients. Je vous le promets. »